Artistes

MCK sepiaMarie-Caroline Kfoury, Soprano
Elle a débuté ses études avec un diplôme des Maîtres du Chant Français, puis a été admise, successivement au Conservatoire Charles Munch de Paris, à l’Accademia d’Arte Lirica di Osimo en Italie, puis au Conservatoire Santa Cecilia de Rome. Elle a suivi les masterclassde Viorica Cortez, Anita Cerquetti et Teresa Berganza. Marie-Caroline Kfoury a interprété des rôles d’opéra comme Dona Anna et Dona Elvira dans Don Giovanni de Mozart. Le chant sacré fait partie de son répertoire avec des interprétations de Mozart, Bach, Poulenc mais aussi la musique de chambre dont elle interprète les œuvres de Villas-Lobos, de Falla ou encore Ravel, Poulenc, Satie et Kosma. Marie-Caroline Kfoury crée ses propres spectacles comme « Poulenc aux mille éclats » en collaboration avec le pianiste José Arrué . Récital-spectacle où les mélodies, oratorios, opéras et pièces pour piano du compositeur nous plongent dans le monde surréaliste de ses amis poètes : Cocteau, Vilmorin, Apollinaire, Aragon.

Jeanne de LartigueJeanne de Lartigue, Mezzo-soprano
Originaire de Toulouse, Jeanne de Lartigue a débuté sa formation vocale à Paris, tout en pratiquant flûte traversière, piano et composition. Théâtre et danse complètent sa formation. En 2000, Jeanne commence à se produire en tant que soliste. Elle déploie une large palette d’activités : oratorio, lied, opérette, opéra.En 2006, elle enregistre un premier disque représentatif de son répertoire favori, Sensitivo. Elle se produit régulièrement dans le domaine de l’oratorio : Stabat Mater de Pergolesi, Messe en Si mineur, Passions, Oratorio de Noël, Magnificat de Bach, Stabat Mater, Gloria, Magnificat de Vivaldi, Dixit Dominus, Judas Maccabeus, Le Messie de Haendel, Requiem, Vêpres d’un Confesseur de Mozart, Messe en Ut de Beethoven, Messe Solennelle de Rossini, Messes de Schubert, Stabat Mater de Dvorak, Requiem de Verdi… Dans le domaine de l’opéra, elle a interprété sur scène les rôles de Carmen (Bizet), de Santuzza dans Cavalleria Rusticana de Mascagni et de Nancy dans Martha de Flotow, ainsi que des rôles d’opérettes dont l’espiègle Louise dans Les Mousquetaires au Couvent de Varney. En concert, les rôles de prédilection de Jeanne sont Charlotte de Werther de Massenet, Orlando d’Orlando Furioso de Vivaldi, Orphée d’Orphée et Eurydice de Gluck, Arsace et Tancredi de Rossini, La Favorite de Donizetti, Dalila de Samson et Dalila de Saint-Saëns…

Joseph-KauzmanJoseph Kauzman, Ténor

Il a commencé ses études de chant lyrique au Centre Culturel de l’Opéra du Caire en Egypte. En 2007, après avoir fini ses études d’architecture au Caire, il poursuit ses études à l’Ecole Normale de Musique de Paris avec Caroline Dumas de l’opéra de Paris et ensuite avec la mezzo-soprano Marie-Thérèse Keller. Il a chanté les rôles de : Gastone dans la traviata, Bardolfo de Falstaff, Sandor Barinaky dans Le Baron Tzigane, Collin dans Le Devin du Village, Lychas dans Alceste de Lully, Toby dans la Maison du Docteur de Bizet (inédite), Ruiz dans Il Trovatore, Ariel et Pater Extaticus dans les Scènes de Faust, Patacha de L’Etoile dans Chabrier, Ménélas dans La Belle Hélène et Remendado dans Carmen.

 Hervé HennequinHervé Hennequin, Baryton
Après des études de chant au Conservatoire National Supérieur de Paris chez C.EdaPierre et P.Gotlieb, débute sur scène en 1980 au Festival d’Avignon dans un spectacle mis en scène par J.Lavelli dans la Cour d’honneur du Palais des Papes. Son chemin artistique l’amène depuis 25 ans à interpréter un large répertoire de l’Opéra à l’Opérette sur des scènes telles que le Châtelet, l’Opéra de Nice, St-Etienne, l’Opéra de Nancy entre autres. Aujourd’hui, tout en continuant d’assumer des rôles de Soliste comme ceux du Vice-Roi dans «La Périchole», de Rabastens dans «Pomme d’api» deux ouvrages de J.Offenbach, ainsi que le rôle de Slook dans «Le Contrat de Mariage » de G. Rossini, celui du Commissaire Javert dans une nouvelle production musicale des «Misérables» de V. Hugo, Hervé Hennequin participe également à des projets de théâtre pur comme «Thérèse Desqueyroux  de F. Mauriac.   En 1994, il crée  «Les Musicales d’Hossegor» dans le Sud-ouest de la France, festival estival,  et en devient le directeur artistique. Il a également adapté et mis en espace des ouvrages tels que «Carmen», «Traviata», «Histoire d’Opérettes».

Eric Saint-MarcEric Saint-Marc, Organiste
Né à Tarbes, il a fait ses études au Conservatoire de Pau et à l’Université de Pau. Il a obtenu une licence en musicologie avec mention. Dans la classe d’orgue de Jean Laporte puis de Jésus Martin Moro, il s’est vu la médaille d’or à l’unanimité. Du Conservatoire de Pau il obtient la médaille d’argent en musique de chambre. Il a complété sa formation au cours d’Académies internationales qui lui ont donné l’opportunité de travailler avec André Stricker, Georges Lartigau, Joris Verdun, Ton van Eyck, Jean Boyer et Kurt Lueders. Il est actuellement professeur d’orgue résidant de la classe d’orgue d’Urrugne et titulaire, à Pau, de deux des principaux instruments des Pyrénées-Atlantiques : l’orgue de l’église Saint-Jacques depuis 1993 et l’orgue de Saint-Martin depuis 2003. Passionné de facture d’orgues, il participe à la construction de l’orgue de chœur de l’église Saint Jacques de Pau. Il donne régulièrement des concerts en soliste ou au sein d’ensembles vocaux et instrumentaux de la région. Il est compositeur de plusieurs pièces pour chœur, orgue, piano et orchestre.